Connexion

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Analyses et Actualités

Intervention d’Antoine Basbous au colloque de la FEMO

La crise syrienne et l'influence iranienne

Intervention d’Antoine Basbous au colloque de la FEMO:  "Je vais commencer par m’interroger sur la genèse, sur le mystère d’une alliance entre un régime soit disant laïque, le Baas en Syrie, et une République islamique qui veut exporter sa révolution partout et à travers les communautés chiites. A vrai dire, c’est une grande duperie, l'alliance est bien réelle, elle est fondée sur la dissimulation, ça veut dire qu’on met en vitrine quelque chose pour appâter. 

Lire la suite...

Interview avec Nader Nouri, Secrétaire général de la FEMO

Les droits de l’homme un facteur non négligeable

Dans les chancelleries, autant que chez les défenseurs des droits de l'homme et les amis de la liberté, l'élection d'Hassan Rohani avait fait naitre de nouvelles attentes quand à un minimum d'adéquation entre les actes et paroles de celui qu'on avait cru "modéré". Les grands espoirs sont partis progressivement en lambeaux, comme autant d'illusions naïves et dérisoires. Interview avec Nader Nouri, Secrétaire général de la FEMO:

Lire la suite...

Les dix fardeaux de l'économie iranienne

Par Mohammad Amin,

Chercheur associé à Fondation d'Etudes pour le Moyen-Orient (FEMO)

Plus de 10 mois après l’entrée en fonction de Rohani, l'espoir des Iraniens ordinaires pour une reprise économique s'estompent. Dans son dernier rapport, le 5 avril, sur l'état de l'économie du pays, le Fonds monétaire international (FMI) envisage une perspective de stagnation économique, une croissance négative et de fortes incertitudes d'une reprise à court terme.

Lire la suite...

Iran : une situation économique et sociale explosive

Bertrand Delais, documentariste et journaliste

Transcription de l’intervention de Bertrand Delais au colloque de la FEMO, à la Maison de la Chimie: "Dans le premier mandat du président Rohani, il y a la question du dossier du nucléaire et l'embargo, pourquoi? Parce qu'il y a un grand péril à intérieur. Principalement pour des raisons économiques. Mais au fond, quand on creuse un peu la société iranienne d'aujourd'hui, son état de délabrement, on est saisi de vertige.

Lire la suite...