Connexion

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Une étude de Mohammad Amin, chercheur associé à la Fondation d’Études pour le Moyen-Orient (FEMO)

 

Iran : une théocratie englobant 14 empires économiques

Aujourd’hui, compte tenu des suites de la signature de l’accord sur le programme nucléaire (JCPOA/ Plan compréhensif d’action conjointe) entre l’Iran et six puissances mondiales, et le fait que la levée des sanctions et l’augmentation de l’exportation du pétrole iranien pour arriver au niveau qui existait avant l’imposition des sanctions en raison de son programme nucléaire, n’ont eu aucun effet sur la récession de l’économie du pays, les regards sont tournés vers les racines inextricables des dilemmes qui ont placé cette économie dans son état actuel.

En effet, la politique et l’économie iranienne souffrent d’une crise systématique que ne peut être réduite aux seules conséquences des sanctions internationales. Quels sont les handicaps majeurs de cette économie. Quel est l’emprise de la faction la plus conservateur sur cette économie, en particulier le Guide suprême et les Gardiens de la révolution (les Pasdaran) ?

 Lire le rapport